ETUDE HISTORIQUE ET NUMISMATIQUE SUR LE MONNAYAGE DE BEAUVAIS

EDITORIAL

Beauvais n'a pas été une des ces grandes villes émettrices de monnaie royale, toutefois, des émissions sortent des ateliers beauvaisiens portant le nom d'Hugues Capet. La puissance des évêques-comtes donne à cette ville le pouvoir d'émettre une monnaie, certes, locale, qui a duré une centaine d'années. Ces deniers d'argent sont de toute beauté.

Au XV° siècle, de nouveau, pour une période temporaire, Beauvais émet de la monnaie royale. Il est intéressant de noter, qu'en période de crise, des billets et des monnaies de substitution fleurissent et sont mis en circulation par des organismes divers ou des particuliers. Merci à Philippe David de nous avoir fait découvrir les subtilités du monnayage et les finesses de l'identification des divers numéraires métalliques et de papier.

Merci au Père Goldenberg, d'affiner la phrase célèbre "Rendez à César, ce qui est à César", d'en donner l'origine et la version complète et à Dieu ce qui est à Dieu".

Pierrette Bonnet-Laborderie, Présidente du Gemob

 

Textes : Philippe David, Père François Goldenberg. Illustrations Philippe David, Barbara Lefebvre. Composition Geneviève Crignon. Maquette : Pierrette Bonnet-Laborderie.

Retour au chapitre Bulletins