words_flash_hot.gif   ACTUALITE du GEMOB words_flash_hot.gif  

 Circulaire n° 02- Année 2017

 

Week-end de Pentecôte à Reims les samedi 3, dimanche 4 et lundi 5 juin 2017 avec les visites Reims antique, Reims cathédrale et monuments gothiques, les maisons Art nouveau, les sacres des Rois. Nous terminerons par Notre Dame de l'Epine.

Préinscription urgente pour la réservation de l'hôtel avant le premier avril 2017 avec 80 euros d'arrhes. Voyage estimé à 300 euros par personne.

Causeries du lundi à la Maison Gréber à 17 H 30 :

Lundi 29 mai 2017 : "La forteresse de Montreuil-sur-Mer", par Jean R Wattez.

 

Les travaux de recherches et les activités diverses du Gemob continuent. Toute personne qui désire faire des recherches, est priée de se faire connaître.

 

 

 KIOSQUE    KIOSQUE KIOSQUE KIOSQUE  Kiosque

 

Crèvecoeur-le-Grand (Oise)

" Histoire pittoresque d'un hôpital local "

Crèvecoeur-le-Grand est un bourg qui respire la bonne humeur et la solidarité. Sa place est conviviale avec, d'un côté, des maisons d'architecture tantôt normande tantôt picarde tantôt moderne et de l'autre un beau château du XVI° siècle. Ce château est le siège actuel de la mairie et de l'hôpital local (...).

Les directions successives ont modelé, de façon administrative l'histoire surtout récente de l'hôpital. Cette histoire commencerait à la fin du XIX° siècle. Or, le château est du XVI° siècle. Que s'est-il réellement passé entre ces dates. J'ai donc rapidement saisi la Présidente du Gemob pour savoir si elle était intéressée pour rechercher la véritable histoire de cet établissement de santé. Sa réponse a été affirmative ; ceci avec un grand sourire en m'indiquant qu'il ne s'agit pas, pour elle, d'une mission habituelle ; rares sont les petits établissements de santé à faire cet exercice". (...).

Ainsi s'exprime dans son avant-propos, Monsieur Eric Jullian, Directeur délégué de l'établissement  et c'est bien à son invitation que l'équipe du Gemob avec à sa tête Mme Pierrette Bonnet-Laborderie s'est lancée dans un long et fructueux travail de recherches, pour tenter de reconstituer ce qu'avait été l'histoire de cet hôpital.

Pour en savoir plus, cliquez ici

C'est le fruit de cet intéressant travail que le Gemob a aujourd'hui le plaisir de proposer à tous les lecteurs intéressés

 

   

Découvrir la chapelle des Saintes Hosties de Marseille-en-Beauvaisis

La chapelle des Saintes Hosties à Marseille-en-Beauvaisis, diocèse de Beauvais, proche de l'église Saint-Martin, est un bel écrin du XVI° siècle. Elle est bâtie en 1533 dans des circonstances exceptionnelles, à la suite d'un événement d'importance : "retrouvailles des hosties consacrées indemnes" aprés un vol sacrilège. Les meilleurs artistes l'ont ornée. Malgré l'usure du temps et des guerres, elle présente encore une architecture de qualité, des sculputures finement travaillées et des vitraux lumineux et chaleureux, bien que refaits en partie, retraçant les divers épisodes de son édifiante histoire. Un pélerinage, plusieurs fois remis à l'honneur, a toujours accompagné ce monument. Merci au Père Cyprien Mafutamingi, curé actuel de cette paroisse, très attaché à cette chapelle, de nous avoir demandé d'en faire découvrir les trésors.

Pierrette Bonnet-Laborderie, Conservateur des Antiquités et Objets d'Art de l'Oise, Présidente du GEMOB.

Textes de Père Cyprien Mafutamingi, Pierrette Bonnet-Laborderie, Père Philippe Gruson.

Illustrations : Pierrette et Philippe Bonnet-Laborderie†, Roland Cayla, Brigitte Eychenne, Barbara Lefebvre, Abbé Marsaux†

Format 17,5 x 23 32 pages

Baie n° 5 Construction de la chapelle. Le maître d'oeuvre avec ses plans, le tailleur de pierres et les maçons à l'ouvrage.

 

Les bulletins et livres du GEMOB sont disponibles soit à la Maison Gréber, 63 rue de Calais, soit chemin de Plouy, 60 000 Beauvais. 03 44 48 14 15

  En vente :

Fermes-sucreries et fabriques.

Le sucre indigène dans l'Oise au XIX° siècle.

Textes : Michel Varoqueaux, Joël Hiquebrant, Pierrette Bonnet-Laborderie

Le bulletin n° 141-142 du GEMOB est consacré aux premières fermes-sucreries et aux fabriques de sucre implantées dans l'Oise et à l'approche de leur architecture. Richement illustré de photographies, de cartes postales anciennes et de documents inédits, il retrace les débuts (difficiles) de l'industrie sucrière dans notre département, son essor et ses vicissitudes. Cet historique est complété par un inventaire documenté des principaux vestiges. Lequel a servi de base pour dégager certains traits caractéristiques qui ont présidé à la création des sucreries. Ce volet architectural est entièrement inédit et original, ce qui ajoute encore à son intérêt et sa valeur.  

L'ouvrage s'efforce de traiter de manière attractive un sujet peu exploré encore au plan local, que les amateurs d'archéologie industrielle apprécieront pleinement. Mais laissant de côté ce que les aspects techniques pourraient avoir de trop aride, cette nouvelle parution s'adresse à un très large public. Ce pan et ces traces de notre histoire agro-industrielle - à tort négligés voire ignorés dans le passé - suscitent à présent une attention méritée. Ce bulletin se veut un témoignage et le reflet littéraire de ce juste intérêt. Contient 66 pages et plus de 150 illustrations NB et couleur.

Prix : 15 euros (+ 3,90 euros de port).

 

Sucrerie de Longueil-Sainte-Marie

Créée en 1867 pour Charles Louis Stiévenart au lieudit Rucourt. Une autre plus tardive fut implantée à Port-Salut.

Maison patronale de la sucrerie de Rucourt

Carte postale et vue aérienne du site

A commander au siège du GEMOB (03 44 48 14 15). Possibilité de passer prendre les ouvrages lors des permanences du GEMOB les mercredi et vendredi après midi de 14 H 30 à 17 H 30 à son siège social 63 rue de Calais à Beauvais. Pour éviter les frais de port.

Composition : Geneviève Crignon. Maquette : Pierrette Bonnet-Laborderie.

Autre ouvrage :

L'étude de Delphine Christophe concernant la cathédrale de Senlis est toujours à votre disposition.

Prix : 29 euros.

  En vente :

 Le GEMOB vous propose, sous la plume de Philippe Bonnet-Laborderie, avec la collaboration de Florent Meunier pour l'étude du transept réalisé au XVI° siècle, une étude de la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais, histoire, architecture, décoration et mobilier (vitraux, statues, peintures, tapisseries et objets divers du Trésor). Voici le premier tome, entièrement consacré aux cathédrales ayant précédé la cathédrale gothique. Il traite des débuts du christianisme à Beauvais, de l'implantation des premiers évêques et de leur entourage, notamment le chapitre cathédral. De ces premières cathédrales, seuls subsistent aujourd'hui les vestiges de l'édifice de la Basse-Oeuvre carolingienne, fouillée de manière magistrale, il y a maintenant environ 25 ans par Emile Chami et une équipe d'archéologues. C'est le résultat de l'essentiel de leurs recherches que nous proposons aux lecteurs de cet ouvrage, complétées par des investigations aux Archives de l'Oise et dans divers manuscrits. Prix : 23 euros.

   En vente :

Le GEMOB a entrepris de publier une étude de la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais : histoire, architecture, décoration et mobilier.

Après le tome premier portant sur la Basse-oeuvre et les premières cathédrales en 2006, voici le tome consacré au transept chef d'oeuvre du gothique flamboyant.

L'histoire du transept et de la nouvelle nef y est retracée par Florian Meunier depuis les fondations en 1500 jusqu'au projet de la plus haute flèche de la chrétienté et son effondrement en 1573. L'étude prend en compte les recherches de ces dernières années pour donner une vision d'ensemble étayée et pécise. Viennent ensuite l'analyse du monument et du somptueux style flamboyant des années 1500 : la variété des différentes parties (portail, roses, piliers et chapelles) est particulièrement mise en valeur. La vie et l'oeuvre de ses auteurs et principalement de l'architecte Martin Chambiges, y sont également détaillées. L'étude de la sculpture des portails par Philippe Bonnet-Laborderie, permet enfin de découvrir des détails méconnus du répertoire artistique et décoratif plamboyant entre Ile-de-France et Picardie. Prix : 23 euros.

Rappel : possibilité de passer prendre les ouvrages lors des permanences du GEMOB les mercredis et vendredis après midi de 14 H 30 à 17 H 30 à son siège social 63 rue de Calais à Beauvais. Pour éviter les frais de port.

RETOUR A LA PAGE D ACCUEIL